Master 2 droit public finalité recherche
   Cours de théorie du droit (année universitaire 2005-2006)

Master droit public / Programme / Séminaire de théorie du droit / Enseignant

Enseignant : M. Jacky Hummel, professeur à l'Université de Rennes 1.

Thème de l'année : L'Etat de droit.

Le séminaire est animé par la conviction qu'une compréhension affinée du droit public est facilitée et enrichie par une introduction aux grandes doctrines de la philosophie politique et de la théorie générale de l'État. Dans la tradition de la science juridique française, il se propose de penser le droit constitutionnel comme une discipline profondément enracinée dans la philosophie, l'histoire et le droit comparé. Face à l'actuelle dérive scolastique de la discipline, le séminaire s'inscrit dans une tradition intellectuelle qui a défini la constitution comme un complexe historique de rapports politiques et sociaux faisant l'objet de rivalités interprétatives. L'approche privilégiée est celle d'une étude des grands concepts classiques (constitutionnalisme, État de droit, droits de l'homme, souveraineté, représentation) à la lumière de l'histoire et de la pensée constitutionnelles européennes.

Thème des séances : l'Etat de droit. Derrière le slogan largement diffusé dans l'espace public, se cache en réalité un concept indissociable du droit public et de la théorie de l'État dont la récente redécouverte en France commande une étude de l'origine théorique et des enjeux juridiques et politiques. Il convient surtout d'interroger le lien entre l'État de droit et la démocratie : quelle est la vision de la souveraineté, des pouvoirs politiques élus ainsi que du rôle du juge que véhiculent ceux qui se targuent de l'autorité de l'État de droit ? À l'heure où une inflation de la production des normes s'accompagne d'une absence croissante de maîtrise des citoyens sur leur contenu et sur leur fonctionnement, l'étude de l'origine et des interprétations théoriques de la notion permet de souligner, à rebours d'une opinion dominante, que la question démocratique ne peut se réduire à celle de l'État de droit.

 

Retour à l'accueil

Retour à la liste des enseignements